La cohérence cardiaque

image95

La Cohérence Cardiaque, Qésako ?

La cohérence cardiaque est une pratique basée sur une respiration rythmée, 

elle a été introduite en France en 2003 par le médecin David Servan-Schreiber lorsque son impact bénéfique sur la gestion du stress a été mis en lumière par l’Institut HeartMath, en Californie.


Cette pratique harmonise et équilibre le fonctionnement de nos 2 systèmes nerveux, parasympathique et sympathique, et régule la production des hormones du stress et du bien être. 


Les recherches ont montré que le facteur le plus important qui affecte le rythme cardiaque correspond à nos sentiments et à nos émotions.

  

Apprendre à mieux respirer permet de contrôler son rythme cardiaque, de réduire les variations de celui-ci, et d’uniformiser ainsi le fonctionnement du cerveau.


Cet état de cohérence cardiaque entraine de nombreux effets physiologiques, biologiques et physiques bénéfiques. Cela permet une transformation de l’état émotionnel pour atteindre un état d'apesanteur émotionnelle.

Prendre rendez-vous

Pour quoi la cohérence cardiaque ?

  

Pour procurer un état d’apaisement et de calme immédiat, la pression artérielle et la fréquence cardiaque baissent doucement. 


On constate aussi la baisse du taux de Cortisol (hormone du stress), l’augmentation du taux de DHEA (hormone qui lutte contre le vieillissement), l’augmentation des défenses immunitaires, la réduction du stress, de l’anxiété, un recentrage émotionnel, une diminution de la tension artérielle, et bien d’autres effets encore…                 


La cohérence cardiaque est une aide efficace et facile à utiliser

> pour la gestion du stress et des émotions

> pour l’auto-regulation émotionnelle et mentale

> pour équilibrer les systèmes nerveux autonomes et les productions hormonales

> pour améliorer sa santé

  

Les études scientifiques démontrent qu’en changeant son état émotionnel de manière intentionnelle par une activité centrée sur le cœur, la communication neurologique entre cœur et cerveau se transforme : le rythme cardiaque devient cohérent, le bien être et les performances de la personne sont améliorés. 


La cohérence cardiaque permet d'induire les mêmes effets que la pratique de la méditation de pleine conscience.


La respiration nous installe pleinement dans le temps et dans l’espace donc dans la présence au corps. 

Un lien entre le coeur et le cerveau

ll existe donc un lien direct entre notre cerveau et notre cœur. Le premier envoie un message au second qui réagit en conséquence : notre cerveau influence donc notre rythme cardiaque. 


Contrôler les battements cardiaques permet de mieux contrôler le cerveau.


Ce lien fonctionne dans les deux sens, le cœur peut aussi influencer le cerveau : en respirant calmement et donc en contrôlant son rythme cardiaque on calme le mental et on active le système nerveux autonome. 


On obtient alors une baisse de la production du niveau de cortisol qui est l’hormone du stress. 

Lorsque la respiration devient consciente, le cœur se synchronise avec la respiration.


Apprendre à mieux respirer permet de contrôler son rythme cardiaque, de réduire les variations de celui-ci, et d’uniformiser ainsi le fonctionnement du cerveau.


En mesurant la variabilité du rythme cardiaque, nous pouvons observer comment nos pensées et nos émotions influencent directement le cœur et le système nerveux.


La méthode est accessible à tous et recommandée par fa Fédération Française de Cardiologie.

  

En savoir plus